Le Dicothuin – Le jeu des dictionnaires de par-ici !

 

Il arrive, le voilà !

Le bruit se répand dans la ville et sa campagne. Le livre du Dico est annoncé. Non le Dico-Thuin n’est pas mort ! La foule en frissonne.Tapez tambours, jouez fifres, tonnez tromblons, éclatez de rire lectrices et lecteurs !

A l’image de ces soirées qui ont régalé un nombreux public, le livre est riche de caricatures, de textes, d’anecdotes, d’articles de presse, de petites phrases ciselées, et surtout d’un florilège des textes des chroniqueurs. Bible de l’humour, grimoire de jeunesse, dictionnaire improbable, ce best off fera revivre ou découvrir un humour varié et inimité.

L’ensemble est très coloré, foisonnant de bons mots, d’impertinences, d’irrévérences, de dérision. Choisi bien avant le rush sur le papier Q du début de la pandémie, son titre « Le DICOTHUIN au bout du rouleau » est à prendre à tous les degrés possibles.

Testé positif

Le livre a été testé sur un échantillon tout à fait représentatif. Dans le rapport d’évaluation, on peut lire notamment ces réactions : « C’est bizarre, quand on lit les phrases, on entend la voix ! Et je ris ! » et encore « Tu ris et….je t’entends… ». On peut dire qu’il s’avère être un vaccin efficace contre la morosité. Gageons qu’après lecture, on pourra de nouveau entendre les commentaires émis lors des soirées ; « Ils sont fous ! » ou encore « Ils vont nous rendre fous ! » Oui, mais d’une folie salutaire, hygiénique, prophylactique, … Le livre est imprimé dans un format qui permet une lecture confortable aux toilettes mais aussi au salon, au lit, en bord de Sambre et ailleurs…

Le Dicothuin

Conçu au sein du Rapido, giron à la fois intime et rayonnant de l’expression et de la vie culturelle thudinienne, le Dicothuin est l’événement de la deuxième décade de ce début de XXIe siècle. Pendant huit ans, des chroniqueurs, des caricaturistes se sont relayés pour donner du bon temps à un public de plus en plus nombreux. Il s’est arrêté le 26 juin 2019, « au bout du rouleau ». Il devait en rester des traces.

Bientôt disponible

Doté d’environ 80 pages illustrées, il est édité en série limitée. Il est bon de le réserver dès maintenant en versant 10 euros sur le compte BE46 0359 0494 1636 en mentionnant le nombre souhaité et vos coordonnées.

Il pourra être retiré au Centre Culturel de la Haute Sambre, partenaire premier de l’aventure, à partir du 9 octobre date à laquelle il sera présenté de 18 à 21 heures, sur rendez-vous. Réservation  indispensable auprès du Centre Culturel : 071/59.71.00 – info@centrecultureldethuin.be

Une exposition s’y tiendra du 9 au 18 octobre. On y retrouvera les pièces à convictions : caricatures, dessins, objets emblématiques, outils techniques et de bruitage, …

Elle sera accessible en semaine de 9 à 16h, les samedis et dimanches de 14 à 17h en présence des artistes.